artistes

Valérie Champigny
Vit et travaille en Sud-Gironde (33)
plasticienne et enseignante,
workshops écriture créative, land art
direction de l’artothèque Mutuum en Aquitaine.

 

Valérie Champigny est une artiste plasticienne protéïforme. Elle conçoit des installations et développe une pratique photographique à travers des relevés d’indices, une manière de «documenter» son environnement géographique et humain au quotidien, tout en y insérant une forme fictive, puisque la représentation du réel à travers l’espace capturé est déjà, par essence, scénarisée. Champigny aborde les territoires qu’elle traverse de manière sensible à la rencontre des «présences».

 

Valérie Champigny sillonne les territoires pour stimuler la part créative des populations et poétiser les espaces. Elle offre un regard sur l’habitat, les lieux de vie collective, la ville, l’intime où elle prône un éveil du quotidien à l’environnement proche. Elle a développé un processus de création protéiforme à travers ses installations associant une grammaire de l’ordinaire à des systèmes d’espace.

 

valeriechampigny.com

 

Exposition "Ex-Prairie Mentale" / Les Glacières de la Banlieue du 17.09 au 19.11.2021


Pierre Andrieux

Né en 1979 à Bergerac, en France. Il vit et travaille à Bordeaux.

 

Après avoir obtenu son diplôme à l’École supérieure d’Art d’Aix en Provence, Pierre Andrieux a réalisé plusieurs résidences en France et à l’étranger dont certaines axées sur la pratique de la performance ( Mugatxoan, Arteleku, San Sebastian, Espagne et Fondation Serralves, Porto, Portugal ). Depuis 2008 il est régulièrement invité à présenter ses performances dans le cadre d’expositions collectives.

Ses performances puisent dans la poésie vocale expérimentale explorant la dimension corporelle du langage ainsi que les connexions inconscientes qui peuvent opérer à la construction d’un discours, dévoilant progressivement une réflexion sur la condition humaine. Dans ses performances Pierre Andrieux incarne des individus qui se découvrent face à leur propre corps, à la société, à l’environnement ou à l’histoire de nos ancêtres.

 

pierreandrieux.com

 

 

 

Exposition "Whale Cloud" / Les Glacières de la Banlieue du 17.06.21 au 18.06.21


Bernard Brisé

Né le 25 novembre 1966 à Lormont (Gironde).

Titulaire du D.N.S.E.P de l'école des Beaux Arts de Bordeaux (1989).

 

 

 

Bernard Brisé poursuit un parcours hanté par la présence du mur, celui de son jardin particulièrement où il invite les acteurs et actrices anonymes de ses compositions à prendre place dans un dénuement... biblique. Ainsi, les jours nuageux garantissant l'absence d'ombres à la même heure (11h) précédant la sexte (sic) d'une petite heure, il a dénudé ses modèles s'exposant en toute ingénuité face à son mur. Mur qui, loin d'être celui des lamentations, est dEvenu par la grâce de ses modèles celui de la vie offerte.

 

 

 

 

bernardbrise.com

 

Exposition "Le quatrième mur" / Les Glacières de la Banlieue du 27.05.21 au 27.07.21

Je m’intéresse depuis de nombreuses années à deux notions, à mes yeux essentielles et incontournables dans l’usage du médium photographique : le rapport à l’identité et à l’espace/temps. Partant du constat qu’il n’existe pas d’objectivité photographique, je fais de cette relation ambiguë avec la réalité, l’objet principal de l’ensemble de mes recherches.

Nicolas Daubanes

Né en 1983. Vit et travaille à Marseille.

Diplômé de l’École des Beaux Arts de Perpignan.

 

Le travail de Nicolas Daubanes investit des questions essentielles sur la condition humaine
et les formes sociales qui les façonnent. Dans ses derniers travaux, la vitesse, la fragilité, la
porosité, l’aspect fantomatique des images et des matières, transmettent la pression du passé au croisement de ce qui va advenir.

L’ artiste s’inscrit dans la durée, dessine un chemin, une trajectoire qui tend vers la recherche de la liberté, du dégagement de la contrainte.
Conduit par son histoire, ses propres questions existentielles, il tâche d’expérimenter l’intensité et la rigueur, de jouer avec le danger, mental, visuel, physique, pour renforcer l’énergie créatrice et en transmettre la force. Il s’agit de voir avant la chute, avant la ruine, l’élan vital.

 

 

nicolasdaubanes.net

 

Exposition "ORCA" / Les Glacières de la Banlieue du 11.09.20 au 04.12.20


Anthony Carcone

Artiste sonore et musicien basé à Rochefort (17).

 

Il crée des installations sonores, des bandes sons, des publications audio et des programmes radio.
Vous avez peut-être pu l’écouter se produire dans plusieurs salles underground de Paris.
Ses travaux ont déjà été présenté dans de nombreux pays.»
«De New York à Luxembourg, ou de Hong Kong à Malakoff, des expositions rappellent, avec insistance et dans le champ de l’art contemporain, l’importance des oeuvres faites de sons ou l’évoquant, réalisés par des artistes qui, ponctuellement ou avec constance , se saisissent d’un élément sonore devenu, au fil du temps, médium à part entière de la création actuelle. Or, du point de vue des pratiques artistiques, telle expérience du sonore interroge le spectateur... Qu’est ce que le son dans l’art »

 

Exposition "Les oiseaux de passage" / Les Glacières de la Banlieue du 05.09.20 au 06.09.20

 

 


Isidore Krapo

Né en 1957 à Périgueux (24)
Diplôme des Beaux Arts de Bordeaux
Vit et travaille à Bordeaux (33)

 

Épicier d’art, chef coloriste, peintre sculpteur,
trésor régional, Isidore Krapo se présente comme un artiste « Postcontemporain-primitif»       qui pratique les arts du silence. Sa peinture est haute en couleur.

C’est en 1987 qu’il se fait connaître sous son pseudodyme et se
fait remarquer avec «l’épicerie d’art» et ses confitures de l’esprit.
Il peint, dessine, sculpte et écris un univers très haut en couleur qui provoque les imaginaires
dans son atelier.

 

i.krapo.free.fr

 

Exposition "Au préalable" / Les Glacières de la Banlieue du 22.06.20 au 28.08.20

 

 


Vincent Carlier

Né en 1981 à Beaune.

Diplômé de l'école des Beaux Arts de Dijon (2005)

Vit et travaille à Limoges, Bordeaux et Arnay-le-duc.

 

Le travail de Vincent Carlier est constitué de glissements progressifs de la banalité du monde à l'extraordinaire, et inversement. Décomposant avec méthode les contextes ou les matériaux qu'il rencontre, Vincent Carlier réorganise des liens entre des espaces, des formes ou des temporalités sans affinités apparentes. Pourtant, il y a derrière chacune de ses oeuvres, une histoire qui révèle ces rapports et attise notre imaginaire collectif.

Bien que ses recherches se cristallisent très souvent dans un registre sculptural, il passe aisément d'un médium à l'autre en menant un jeu rigoureux avec les caractéristiques techniques et sémantiques des différents outils de représentation. Vincent Carlier use ainsi du pouvoir transformateur de l'art pour venir perturber les bases de notre approche du monde dans un subtil mélange de poésie, d'absurde et d'étrangeté.

 

vincentcarlier.fr

 

Exposition "Atelier d'anticipations" / Les Glacières de la Banlieue du 10.02.20 au 06.03.20

 


Florian de la Salle

Né à Schiltigheim en 1985

Diplômé de l’École Supérieure d'Art d'Annecy

Vit et travaille à Buxerolles.

 

Florian de la Salle vise à la qualité d'un lien entre le geste et la matière. Ce qui caractérise ce lien, c'est une souplesse qui concilie rigueur et détente, résistance et poussée, centre et périphérie. Il concentre l'épaisseur vitale du corps, porte la puissance de la pensée, libère l'énergie sous divers modes d'émanation et d'inspiration, oblige à la fois à la recherche et à la saisie rapide. La matière a la compacité et la compacité et la bienveillance, l'euphorie et de la dureté, l'incertitude et l'appétence, ....

Sans baisser la garde, sans méconnaître ni les dangers ni les illusions, elle se prête à toutes les incursions, répond à tout ce qui la déplace, la surprend et l'amène à son degré le plus élémentaire où elle entre en résonance avec elle-même et s'affirme avec le plus d'ardeur.

 

dda-nouvelle-aquitaine.org/florian-de-la-salle

 

Exposition "Atelier d'anticipations" / Les Glacières de la Banlieue du 10.02.20 au 06.03.20


Charlie Chine

 

Diplômée de la Villa Arson et des Beaux-Arts d’Aix en Provence

 

 Charlie Chine s’intéresse aux différents modes d’écriture de la fiction. Au travers d’études, d’activités, de récits ou d’objets,

elle décortique l’habitus de l’homme moderne en interrogeant notamment la mémoire, collective et individuelle, la notion de lieu commun ou encore celle du travail ou de la volonté de faire œuvre.

Ses axes de recherche se définissent par les formes d’archivage de la mémoire individuelle et collective, l’Homme et ses modes de communication, l’artiste comme entité plastique, le travail comme activité résultante du geste, les machines célibataires, l’autre comme variable ..

 

 charliechine.com

 

Exposition "La Maison de Papier - La Fabrique" / Les Glacières de la Banlieue du 12.09.19 au 19.11.19


Claire Sourbier

Diplômée des Beaux Arts de Nantes

Vit et travaille à Bordeaux

 

Sensible à l’humain et à la beauté, Claire Soubrier met
en scène « l’autre » dans des images où le visage et le
corps sont omniprésents.
Les personnes qu’elle photographie ne sont pas des modèles professionnels, ce sont des gens ordinaires: les personnes de son entourage, de son quotidien. Elle les
invite à venir poser dans des dispositifs le plus souventà l’occasion d’événements, organisés au sein de lieux d’art.
Chaque événement suit un protocole particulier et similaire : invitation, dress code, maquillage, dispositifs, etc. et duquel découlent plusieurs médiums: photos,

making of, film chorégraphique, édition, posters, cartes postales, etc...
Par le biais des installations qu’elle met en place, elle
modifie ses modèles, les transforme, les fige, cherchant
à les rendre objet, presque sculptural.

 

clairesoubrier.com

 

Exposition "Fresh New Man" / Les Glacières de la Banlieue du 27.06.19 au 27.08.19


Julie Portal

Née en 1983, à Rodez (12).

Vit et travaille à Bordeaux.

Diplômée en sculpture de l’Ecole Nationale Supérieure Des Beaux-Arts de Bordeaux.

 

« Je fabrique mes sculptures comme des cristallisations momentanées, des concrétions résultats du passage d’une énergie : de mes pensées à mes gestes, de mes gestes aux matériaux, des formes à l’espace…
Bijoux géants, parures, grigris, images de cages, elles parlent de ce qui en moi refuse de se faire réduire et emprisonner.
Du matériau brut au travestissement, de la réalité au conte de fée, mes sculptures sont à la fois empreintes de brutalité industrielle et de maquillage « flashy ».
Dans toutes mes réalisations mes matériaux se rencontrent, se mesurent,
s’élaborent en dessins dans l’espace, du sol au plafond.
Je joue à matérialiser des formes par le biais de gestes répétitifs et contraignants
comme pour défier la matière et son énergie, afin que les structures misent en
oeuvre s’imposent comme des évidences.»

 

 

 

Exposition "Sauvages" / Les Glacières de la Banlieue du 13.05.18 au 15.06.18


A-MO

Né en 1982 à Bordeaux

Vit à Bordeaux

 

Artiste autodidacte, A-MO a développé une technique très personnelle qui consiste à peindre en superposant des tags (signatures stylisées). Ces tags, réalisés principalement à la bombe de peinture ou au marqueur, se chevauchent comme les couches de peinture à l’huile d’un « tableau classique ». L’artiste appelle cela « le Paintag ».

 

De près l’observateur ne voit qu’un enchevêtrement de signatures et de mots, de différentes tailles, couleurs et formes. C’est en prenant du recul que l’œuvre révèle une deuxième lecture : les tags se font oublier progressivement et le sujet se dévoile. Souvent considéré comme l’une des principales dégradations visibles dans les rues, rapidement nettoyé ou recouvert, le tag est ici volontairement mis en avant en devenant la composante exclusive de ses œuvres. A-MO propose ainsi une autre perspective, plus positive et décalée, de cette discipline indissociable du mouvement graffiti.

 

 a-mo-art.com

 

Exposition "Jungle Urbaine" / Les Glacières de la Banlieue du 21.09.18 au 30.11.18


Louis Le Kim

 

Né en 1990 à Paris

Vit et travaille à Paris

Diplômé des Beaux Arts de Nice et de Paris

 

Louis le Kim est un artiste français à la recherche permanente d’espaces et de paysages, qu’il imagine et suppose en ruine.

Le désert fait partie d’une de ses principales sources d’inspiration, de par son caractère intemporel.
Il en fait le rapprochement avec les friches industrielles, structures colossales créées par l’homme, et pourtant laissées à
l’abandon.

La nature reprend ses droits, preuve que notre activité n’est
qu’éphémère.

 

louislekim.com

 

Exposition "Paysages industriels" / Les Glacières de la Banlieue du 22.06.18 au 16.09.18

 


Vincent Mauger

Né en 1976 à Rennes.

Vit et travaille à Nantes

Diplômé des Beaux Arts de Nantes

 

Brique, parpaing, tube pvc, bois, acier, polystyrène, plaque inox, Vincent Mauger s’approprie des matériaux de constructions ordinaires pour faire apparaître des formes inattendues, parfois

complexes, toujours construites.

Rochers, météorites, cartographies, sols, topographies...

autant de sculptures qui entrent en interaction avec l’espace où elles sont présentées, quand l’artiste ne réalise pas une intervention spécifique pour un lieu donné.
La perception physique de ces objets, forme, densité, échelle, déplacement, comme les sensations induites et le mystère provoqué par certaines oeuvres, se confrontent à une expérimentation mentale où paysage et architecture se répondent, où variations mathématiques et images 3D s’entrechoquent, où tension et fiction se concentrent.

 

Exposition "fragmentations" / Les Glacières de la Banlieue du 13.09.17 au 1.10.17.


Jo Brouillon

Né à Marmande

Vit et travaille à Bordeaux

 

La musique, le cinéma, la bande dessinée ou encore le street art sont autant de sources d’inspiration pour ce virtuose du dessin qui se plait à remettre régulièrement son style en question.

Dans sa série « main gauche » notamment, Jo Brouillon, pourtant droitier, décide de retrouver l’innocence et la difficulté d’un artiste débutant en peignant de la main la moins « adroite ».

Adepte de la confrontation, du dialogue et du métissage, Jo Brouillon partage souvent la surface d'une toile, à travers des travaux collectifs ou comme dans la série "Conversations", où il récupère des tableaux anonymes pour les détourner et illustrer les grands sujets d'actualité.

 

Exposition "Cadavre exquis" / Les Glacières de la Banlieue du 19.05.17 au 31.07.17


annka - anne karine peret

Née en 1971 à Paris, Annka vit et travaille à Bordeaux. Elle est diplômée de l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux (D.N.S.E.P) en 1996.

 

Mue par cet amour du quotidien, l'artiste qui rêvait d'être magicienne, transforme un espace de 500m² : la place des Quinconces devient un jardin d'oranges (cf Secondes Natures 2000). Fichées sur les fers à bétons, la tonne d'oranges crée un paysage olfactif et poétique. Un jardin à la lisière de la fiction.

ANNKA - Place des Quiconces


Christophe Doucet - Sculpture hache

christophe doucet

Christophe Doucet vit à Taller dans les Landes et ses sculptures étonnent et interpellent dans toute l'Europe. 

 

Fidèle au Groupe des Cinq,  il expose d'abord ses sculptures à Podensac en 1995, à l'occasion de "4 sculpteurs dans les Graves", puis en 2000 à l'occasion de "Secondes Natures". Il collabore également au festival Opendoors Openeyes en 2006.

 

Visitez son sitehttp://www.christophe-doucet.com/


"L'évidence d'une certaine rudesse"

"Christophe Doucet vise à une singulière clarté. Il fabrique, à l'aide de bois et de fer, des outils et des cabanes, des instruments tranchants et des abris familiers. Il n'y a pas matière à s'interroger. On identifie sans peine une charrue, un râteau, une hache ou une petite construction en planches et tôle ondulée. On remarque le caractère rudimentaire des éléments assemblés, une certaine rudesse dans la présentation mais sans pour autant douter de l'efficacité de ces objets et de ces constructions. Ce qui frappe, c'est l'intensité de leur évidence et de leur nécessité. Or, c'est là qu'est le trait surprenant de la transposition. Ces objets et ces constructions trahissent une naïveté savante. Ils sont si transparents qu'ils deviennent les fantômes des alliances du monde et de l'esprit, de l'art et de la nature. De là, l'importance accordée aux dimensions du corps, à ses gestes, à ses humeurs, aux ressources de sa concentration d'énergie. 


Christophe Doucet remonte à la violence salutaire des initiations primitives. Il s'impose le souci de l'âpreté, de la dureté et l'impérieux désir de rassembler l'essentiel. Dans ses œuvres, le processus d'élaboration est célébré comme le substitut d'un art rituel dont notre temps a perdu le secret. Christophe Doucet relève les défis du corps, des limites meurtrières de son existence, de la force de son absence , de sa lumière et souligne l'utilité d'adapter ses imperfections, ses faiblesses à un ordre général des choses, à l'équilibre de l'univers." 

jean-françois noble

Jean-François Noble, toujours fidèle au Périgord, partage son temps entre création artistique, restauration de sa maison et enseignement au collège Jean Monnet de Lalinde.

 

Pour le contacter, merci de nous envoyer un mail.

Jean-François Noble
Jean-François Noble

Oeuvres Michèle Robine

michèle robine

Michèle Robine est une plasticienne et diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux. Depuis 1970, elle travaille sur la figuration objective et le corps. Elle a réalisé de nombreuses expositions, des peintures monumentales et travaille parfois en collaboration avec des artistes d'autres disciplines, notamment des danseurs contemporains.

 

Elle est également à l'origine du Groupe Passerelle, associé du Groupe des Cinq dans l'aventure Opendoors Openeyes.

 

Visitez son sitehttp://michelerobine.com/